Chroniques d’un niçois en Estrosie

  • Accueil
  • > En estrosie
  • > Estrosi déclare que Besson aurait évité la seconde guerre mondiale…
10 décembre 2009

Estrosi déclare que Besson aurait évité la seconde guerre mondiale…

Publié par sebastienpillet dans En estrosie

Tout est dans le titre ! Non vous ne rêvez pas, Monsieur Estrosi pense que le plus gros désastre civilisationnel du siècle aurait pu être évité si les allemands avaient bénéficié d’un ministre du talent de M. Besson qui aurait eu le courage de poser la question fondamentale de l’identité nationale allemande dans les années 30…

 Je ne sais plus quoi dire…Dois-je aborder sérieusement une telle ineptie, dont le sujet est d’une gravité telle qu’il ne peut-être traité à la légère ? Dois-je donner une importance quelconque à toute déclaration en provenance d’un Ministre de la République ? Ou simplement rire, du pathétique de cet homme devenu un haut responsable d’Etat et qui n’en finit plus de nous montrer ses affligeantes facettes, dont nous pourrions rire à foison si elles n’étaient pas aussi révélatrices du piètre niveau intellectuel de notre gouvernant municipal.

Voilà, je m’arrêterai là et vous laisse en pièce-jointe deux visions de cette histoire. La sérieuse, par Thomas Legrand dans son édito politique quotidien, et l’humoristique, par Didier Porte dans son billet d’humeur lors de la matinale de France Inter.

 Bonne écoute et/ou bonne lecture.

  

mercredi 9 décembre 2009

Identité nationale: un débat porteur d’inepties

ND : Vous vouliez aussi commenter une autre contribution au débat sur l’identité nationale.

TL : Commenter c’est un bien grand mot ! Il s’agit de ce qu’a dit lors d’un meeting à Nice Christian Estrosi, le 26 novembre dernier. Il a expliqué qu’il ne fallait pas refuser le débat sur l’identité nationale et que d’ailleurs si les allemands s’étaient un peu plus posé la question de leur identité nationale avant la seconde guerre mondiale on aurait certainement évité, je cite : « l’atroce et douloureux naufrage de la civilisation européenne ». Vous avez bien compris, selon Christian Estrosi les allemands ne se sont pas assez préoccupés de leur identité dans les années trente. Alors, mettez vous une seconde à la place du commentateur politique que je suis, ce n’est pas facile tous les jours ! Vous entendez une telle ânerie… vous vous dites, tout naturellement c’est trop absurde…il ne faut même pas la relever…et puis vous vous dites « c’est quand même un ministre de la République ! L’un des hommes les plus proches du Président ! ». Vous vous demandez qui a bien pu lui conseiller de dire ça ! Vous vous mettez à espérer qu’il l’a trouvé tout seul, qu’ils ne sont quand même pas deux à avoir pu faire une telle analyse dans son équipe. En réalité, en entendant ce genre de réflexion on peut faire le constat que nous font tous les jours, hors micro, bien sur, bien des membres de la majorité : ce débat sur l’identité nationale est vraiment déplacé, hors propos. Comme il se déroule sur des bases incertaines et scabreuses, comme il est teinté du soupçon de l’opportunité électoraliste, comme il est intellectuellement peu rigoureux, il risque de produire des inepties. La tirade de Christian Estrosi en est l’exemple parfait.

Thomas Legrand

L’humeur de Didier Porte : « Estrosi est un âne », en lien ci-dessous…

http://sites.radiofrance.fr/franceinter/chro/lhumeurdedidierporte/

Laisser un commentaire

mikou13 |
plomox |
Gaullistes de Marseille |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le gaulois fait des siennes
| DIA = A gauche toute
| Africâme